Cha cha cha de bla bla bla... (+ PLUS)

Napoléon, quand l'histoire se corse...

Nouveau volet de notre saga hystérico historique ! Il était inévitable de parler de l'empereur. C'est désormais chose fête ! Réjouissez-vous de Beaune à Sparte !

Napoléon Bonaparte est né sur l’Ile de Beauté (ce qui d’un premier abord ne crève pas les yeux). Tout petit, il était déjà ; c’est sûrement pourquoi toute sa vie il cherchera à devenir un grand homme. Toutefois comme lui rappellera son ministre des finances : « ce n’est pas la taille qui compte, mais la dîme et la gabelle ! ». Plus tard au gré des succès engrangés il n’aura de cesse de placer les membres de sa famille dans des niches dorées…
Petit brun, pas très beau, colérique, dévoré par l’ambition, agité de tics nerveux, favorisant ses proches, ne partageant pas le pouvoir…En effet, il aura énormément copié Sarkozy !
*
Toujours plus pressé, il parcourait son empire avec une carte « Europe express »…Las pour lui, celle-ci n’avait pas cours en Russie !
*
Tout juste général éclos de la révolution, il monte à Paris pour y trouver un bon appart. C’est à partir de là que ce petit enragé deviendra nabot lion…
*
A force de ruer dans les brancards à tour de bras, il épouse la Beauharnais (qui j’ose est fine) pour former l’attelage qui dirigera la France.
*
C’est l’époque des conquêtes européennes. Astucieusement, il utilise un plan de Paris pour se repérer et vaincre. Gare d’Austerlitz, porte d’Italie, Pont d’Iena, Boulevard de la Grande Armée, Rue Wagram et de Rivoli, Théâtre de l’Empire,etc…
Ce n’est que bien plus tard qu’on le verra des cendres Station des Invalides…
*
Les hussards grognons deviennent grognards
Tout général s’affairant est promu maréchal.
*
Il règne sur l’Espagne, Malte, l’Italie, la Suisse, la Prusse, la Hollande, le duché de Varsovie, l’Egypte, la Syrie…Mais finalement, bien plus que son cuisant bien que glacial raté en Russie, il ne parviendra jamais à entrer victorieusement à l’Ibiza, night club des Canaries, refoulé par un videur avide qui le guetta…Il faut dire pour sa défense que ce commandant couche-tôt n’est pas vraiment ouvre boîte !
*
A force de voir le mal partout, Napoléon voyait tout en pire…même ses meubles !
*
Face aux Pyramides il l’ouvre : « Quarante siècles nous contemplent…ne vous retournez-pas, je crois qu’on nous observe ! » Mais par contre si le rubix cube égyptien le rend prolixe, il préférera face au Sphinx taire…évitant les vents mauvais.
*
Lors de son couronnement par le pape qui fait beaucoup dans « l’avènement ciel » Napoléon s’assit sur le trône et Pie sept à côté…
D’où la colère légitime de Joséphine (qui était de surcroît sa légitime) face au comportement malpropre de son mari en toilettes !
*
Au niveau national, il fut trop tolérant avec Talleyrand et fauché par Fouché. De ces dits ministres demi sinistres chacun faisait peau lisse, l’un à l’extérieur, l’autre à l’intérieur…Aussi peut-être est-ce pour cela qu’ils essayèrent de l’entuber… ?
*
Sa soif inextinguible de victoires l’emmène jusqu’à la Moscova, mais l’hiver russe viendra à bout de la démarche de l’empereur. En effet, même la retraite ne sera pas réussie…Par la faute d’un mystérieux ecclésiastique au nom de rivière gelée ; l’abbé Rézina , digne descendant de la race Poutine.
*
Pendant son exil sur l’Ile de la Tentation de revenir, à force de faire les cent pas (même si c’est sympa) il reprend la main ; ce sera les cent jours !
Lors de son retour de vacance du pouvoir, les hussards de la garde républicaine lui ouvre cette route qui deviendra sienne ; la Nationale napoléon sept…
Il a beaucoup maigri durant sa disgrâce, aussi sur l’autoroute il invente les bretelles et autour des villes, les ceintures.
*
Après le temps des déculottées de sang pour les sans culottes, c’est le temps des échecs en mer causés par la perfide Albion et l’amiral Nelson qui déjà tout petit adorait faire des coups de Trafalgar au square…
Et comme dira Cambronne à qui l’ennemi donne la chasse : Chacun sa merde à Ouatères lot !
*
Issu d’une famille déjà nombreuse, il dût conquérir énormément de territoires afin de caser tout son petit monde…On n’ose imaginer ce qu’il serait advenu de la planète et de ses environs si ses parents avaient été encore plus prolifique et si le vaisseau spatial avait été inventé à l’époque ! Luke Sky Waterloo ; l’empire contrattaque !
*
Quittant sa Corse natale pour échouer entre l’ile d’Elbe et l’ile de Saint Hélène…Adroitement il aura évité de se faire prendre olé rond sur l’ile de Raie…mais malheureusement pas pu empêcher de se faire manger l’estomac par le crabe…
*
A la fin de sa vie, il meurt à l’âge de 52 ans. On peut ainsi en déduire qu’il n’aura jamais eu 54 ans. Il ne peut ainsi profiter d’une retraite enfin réussie…
Cet hyper actif faisait tant de chose dans sa journée qu’il est l’inventeur des 35 heures…par jour. Et quand sa journée ne lui suffisait pas, il réquisitionnait la nuit de sa femme, qui elle s’ennuyait dans la journée…
*
Après sa mort, de nombreux films lui ont été consacrés de son vivant, néanmoins il n’a jamais accepté de jouer dedans ! (ni dehors non plus, d’ailleurs)
*
Malgré son grand chapeau ridicule nommé bicorne, personne n’a jamais osé le traiter en face, les yeux dans les yeux, de cocu…
*
Dans ses mémoires posthumes écrites dans son tombeau les nuits ou il ne parvenait pas à dormir, il avouera que son grand regret éternel, c’est que l’électrophone n’eut été inventé qu’une soixantaine d’années après sa mort…Ce qui fait qu’il n’a jamais pu écouter tranquillement lors d’un moment de répit, ses fameux disques de Tino Rossi qu’il aimait tant, lui qui possédait l’intégral…sacré graal !
*
Et pour finir, n’oubliez pas ! Le 22 novembre, mettez la nappe au Léon afin de le célébrer !
_________________


Imprimé depuis Cafeduweb - Dom Qui Chuchotte (http://dom.cafeduweb.com/lire/11573-napoleon-quand-histoire-se-corse.html)