©

CRIS DE BETES !



La nature qui bouge n’est pas silencieuse ! Comme dit le moine shaolin San Fo : « Loin ! San Fo »…Ainsi ça crisse ou croasse, ça stridule et chitine, ça râle et ça grogne, ça siffle et déblatère, bref : ça chante quand ça rape ! Vive le karaoké de la folle faune !


D’après le remarquable ouvrage du professeur Vogel : « Les mouettes », ce volatile est rieur tendance moqueur. La mouette est rarement muette même quand aile est grande. En fait, pétillante pour la fête, la mouette est chant don pour faire rire échanson.
*
Le castor ramage, n’en est encore qu’au bricolage. Cet animal qui ne sort en boîte qu’avec son outil fait plus avec sa queue qu’avec sa langue…
*
Le Butor…Il s’agite, les pattes levées, en faisant le tour du stade et criant des borborygmes incompréhensibles voire répréhensibles tels que : « Un naze zéro ! » , « J’aimar Quai ! » ou « Hyyyai ! » ? Ce n’est qu’un sale fils de but…
*
Le cafard cafarde. Bon. Au pays de la délation, il faut dire qu’il passe inaperçu, parfois dans l’ombre d’un corbeau…C’est l’être anonyme par excellence. Le cafard fout les boules quand on demande : Qui est-ce ?
*
Le Tapir d’Orient, lorsqu’il vole, danse. C’est la dense danse du tapir pour séduire carpette rarement muette. Point besoin de clé de fat pour le tapis de sol…
*
En mélomane avertie, la Puce a l’oreille. D’un saut d’opus, sans micro possesseur, la puce joue de la gratte à la carte. Souvent le samedi, aux puces quand il fait un temps de chien…
*
Il peut arriver que l’Infra-Hérisson pratique l’ultra son qui hérisse les poêles. Ca pique et ça ramone ! Mais c’est formé à l’Harissa , ça madame ! Une oreille bouchée ? Le hérisson va vous ramoner le conduit de cheminée !
*
Le faisan chante à la régalade pour l’ensemble du public, d’ou son doux surnom de « faisan pour tout le monde ». Sauf le mâle faisan qui est un escroc du bac en chantant en plaie bec !
*
Alors que la chouette ulule, la sardine aluile. Surtout dès qu’elle sort du rang mariné, serrée en boîte. A noter que s’il y a la clé de sole, il y a également la clé à sardine. Toutefois passé l’entrée, on lui demande de baisser d’un thon…
*
Bizarrement l’Eléphant d’Afrique joue de l’olifant d’Asie ; en raie mineure. Il a dû se tromper, mais en même temps comme il en joue bien pour sa défense et que accessoirement il pèse trois tonnes…personne dans la jungle n’ose lui faire la réflexion…
*
Il y a aussi, cet échassier rouge à pois noirs ; la Cocci-grue, qui ne s’exprime que par billevesée une fois la bille visée. Cet animal est également un modèle allemand de voiture volante.
*
Le criquet sur terrain de croquet, craquette de la cracotte pour faire craquer les cocottes qui rêvent de croquer des quéquettes…Enfin, tout celà n’est pas avéré. Car lorsqu’il crie sur le quai ou dans une crique son public est constitué de saute-tourterelles et de grillons-graillons…
*
Sur le port, là ou les marins pissent ; le Hamster brame ! Surtout sa dame ; c’est son drame. Avec son cochon dingue, elle a trop regardé de films de cobayes et d’indiens. Alors elle brame quand tout prête à s’taire…Mais à quoi ça cerf ?
*
Sinon en Autriche le pays des autruches en gris, le Phoque ioule. Surtout le phoque Terrier à poil dur. Heureusement et paradoxalement pour déteindre l’atmosphère il y a son cousin le Loup-Phoque, qui au clair de lune ou l’autre, hurle à l’inuit !
*
Autrement, chez sa mémère qui le gé-gère ; le Chi-ouah ouah ! C’est d’ailleurs ce qui permet de reconnaître chacune des extrémités de ce boyau en poil et sur pattes. Ce chien fait donc partie des instruments qui à bois. Très roquet n’râle !
*
La Taupe cronosse ou alors sinon la Taupe s’incante ! Ca dépend si elle chante en groupe ou en grappe. A la troisième taupe elle donne leurre. Autrement, la taupe module.
*
Dans un genre différent, l’araignée faute de producteur, diffuse ses créations sur la toile. On lui doit : « La tarentelle en tulle » ou « A Mygalement vautre »
*
Par ailleurs le Bouc chante comme une chèvre. Du coup on le traite comme une brebis galeuse. Décidément au pays des moutons mutins, le bouc est mystère. Plus on le presse et moins il y a photo. Surtout le bouc teint du hautbois de Boulogne…travesti pour une lanterne !
*
La Jument chante Verdi. C’est ainsi qu’elle devient jument verte, pendant que son prétendant cheval « d’art son » danse sur les talons. Elle hennit et nie en même temps. Elle a chanté entre autre le générique du film : « la vérité si jument »…
*
Curieusement le Porc ne chante pas de chansons cochonnes pour les gens, bon. Non, le porc épique aime coller drame. Un porc ex porc, nous confit doigt : »qui vivra verrat » en gruïk ancien…Vive la musique à deux soues !
*
Enfin et pour se finir, pendant que le paon Pan un peu cucul qui fait sa roue, pète…Le lapin s’allonge sur des chants lapons à linge. Heureux paon qui regrette pendant que lapine a la main…
*

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !
3 lien(s) pour “CRIS DE BETES !”
  1. http://search.ke.voila.fr/S/orange?rdata=cris%20de%20betes&profil=orange&bhv=web_fr
  2. http://search.ke.voila.fr/S/voila?rtype=kw&profil=appli_opensearch_orange&bhv=web_fr&rdata=echassier%20qui%20craquette
  3. http://search.ke.voila.fr/S/orange?rdata=echassier%20qui%20craquette&profil=orange&bhv=web_fr
Suggestion de mots-clefs : la mouette istanbul ; la danse du tapir ;
Discussions
3 avis pour “CRIS DE BETES !”
  1. un jour je vous parlerai des chanteurs qui essaient de copier...
    tongue

    Par SentisMental | lundi 18 juillet, 12:17
  2. Sentis Maître Chanteur  siffle Rigole

    Par Tekiro | mardi 19 juillet, 20:56
  3. quand on m'a entendu chanter
    on n'aspire qu'à une chose
    le monde du silence !!!!
    ^^

    Par SentisMental | dimanche 24 juillet, 11:13
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié