©

Courtes lignes...

Cette catégorie contient 199 billets

Aphorismes et paradoxes


Aphorismes et périls ! Aphorismes à faux rythme qui assènent leur vérité péremptoire en perle de comptoir. Paradoxes sales en parade dorsale exposant nos contradictions sans contrat de diction.

Le vrai sens des mots. Chapitre Skleranikova (ex Karembeu fillette)


L’intitulé du chapitre peut sembler quelque pneu nébuleux pour les nez bulleux : qu’ils se mouchent ! Disons que ceci concerne Adriana et consternent les autres. Mais revenons à notre lexique, arrête, tu m’excites ! Et poursuivons notre exploration de la lettre « M » une fois le mot dit.

un vendredi soir...

il fait bon ce soir
l'air est frais mais doux
c'est vendredi soir
l'ambiance est joyeuse
comme une fin de semaine studieuse
les amoureux, les copains sont de sortie
et puis...

Outre mer

quelques vers ramenés de Bretagne, quelques lignes entre deux verres, quelques vers et quelques lignes pour aller à la pêche et la garder.

Amélie Affagard, divine diva du bitume !

Voilà un article écrit par ma pomme sur une chanteuse "coup de coeur" que je connais depuis 15 ans au travers le combo "la familia". je ne saurais que trop vous recommander le velouté et la gouaille de sa voix !

MOTS MIS…en bandelettes

Quelques bribes en bulles d’air, sans autre prétention qu’une respiration inspirée avant d’expirer définitivement. Juste histoire d’en faire de petites…

Le vrai sens des mots. Sur son 31 !


La fête continue. Au mois d’aout point de doute. Nous sommes parvenus non sans mâle, jusqu’à la voyelle « I ». 9ème lettre de l’alphabet. On tient le bambou, courage ! plus que 17 lettres ! et si vous n’en ressortez pas meilleurs, vous n’en sortirez pas pire, bitte !

Proverbes intimes


Il se trouve que les proverbes sont mal mariés. Leur bon sens finit par un non-sens , c’est pourquoi n’égouttant que mon courage plutôt que mon mouchoir trempé de sueur, j’ai décidé en cette fin juillet de rétablir leur véritable contre sens. Ne me remerciez pas, c’était ça ou le repassage et les courses !

Les passations de pouvoir

Dans notre chère raie publique, si souvent honorée par son fondement, il n’est pas une cérémonie qui me fasse plus rire que les passations de pouvoir sur le perron des ministères par son pathétique ridicule. Nous sommes passés directement du cirage de pompe, à la masturbation collective, le léchage de culte et le suçage de gland !

Le vrai sens des mots. Chapitre léonard de 26.

Pourquoi changer une équipe qui perd ? Après tout, elle ne peut faire que mieux ! Donc, on continue avec cette salle habitude, ce TOC tic, qui consiste à vous faire prendre des vaisseaux pour des lentilles !