©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Quatrains à vapeur

Pas si simple de rire en rime ? C’est pourtant possible au passé simple lorsque nous rimes. Alors le temps d’une stance, un instant de distance, doublons le poète pour faire pouêt ! pouêt !




Avec sa tête de gland
Il est con con
Elle est cul cul
Avec sa face de fesse…
Entre nous à confesse
Quand démon de vénus m’habite
Le sexe rend bête
A manger du fion

La mouette de janvier
Est affamée
La mouette de juillet
Est gavée
Durant toute l’année
La mouette n’en finit pas de crier !
Rieuse, en colère, apeurée
Bavarde commère, voleuse appâtée
Mouette jamais muette
d’hiver à l’été

Le monde est né d’un big bang
Engendrant des guerriers en pétards
Du coup il n’est que bing et bang !
S’il était né d’un big band
Entre gigue et sarabande
Nous serions tous musiciens fêtards

Si le ridicule tuait enfin raiment
Serait réglé définitivement
Le problème de renouvellement
De la classe politique entre reniement et boniment

Dans le bus ou le métro, sage usager
Aux femmes enceintes et personnes âgées
Je cède ma place debout par courtoisie
Qu’elles refusent préférant leur siège assis

Secrétaire, elle fut licenciée
A cause de ses fautes de frappe
A la boxe elle s’est licenciée
Mais fut battue faute de frappe…
L’homme a inventé la machine
Pour du travail, s’asservir
Alors que fait-il de ses loisirs ?
Via le progrès il s’asservit à la machine…

Malgré les « si » du conditionnel
Le futur est présent, cadeau du ciel
Comme à titre indicatif de fait
Le pas si simple finit imparfait

Je ne peux être partout
En même temps !
Par contre je sais parfaitement
Etre nulle part à la fois !

Faire un tête à queue
Dans un cul de sac
C’est faire marche arrière
Pour aller de l’avant

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
4 avis pour “Quatrains à vapeur”
  1. Mais être partout à la fois, n'est ce pas être un peu nulle part ?

    Bravo

    Par Tekiro | dimanche 5 mars, 13:42
  2. et partouze en lupanar comme dirait le regretté des divas du divans DSK (1949- 2011)

    Par SentisMental | dimanche 12 mars, 19:31
  3. c'est gland du mou les visites !
    Super smile

    Par SentisMental | dimanche 2 avril, 12:51
  4. Rigole Clin d'oeil

    Par Tekiro | mercredi 5 avril, 22:34
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié