©

Carte postale d’arrière saison…



Notre littoral est littéralement phagocyté par nos anciens, ces seniors car on ne dit plus « vieux » même si le temps est pluvieux. Observons un instant cette vie après la vie qu’on appelle la retraite sur les bords de notre grands mers salées…

Est-ce parce qu’ils entendent moins bien, ou parce qu’ils ne supportent plus le bruit, mais notre clientèle moyenâgée n’ouvre plus que des boîtes de sourdine. Pour nos amis musulmans il existe la formule hallalhuile.
*
A peine fini une existence de travail, pour garder la pêche, ils partent très tôt le matin au bulot…histoire de le raconter le restant de la journée.
*
Beaucoup de cheveux blancs. Très blanc. Leur manque de mobilité patent en fait des cibles privilégiées pour les déjections de mouettes.
*
On note d’ailleurs une recrudescence de vieux crabes sur le sable depuis qu’ils en pincent pour la plage. Crabes à mer et grabataires…
*
Une nuit de pleine lune, pour cause d’abus de viagra, on peut entendre : « papy ! Qu’est-ce que tu m’as mis ! »
*
De Boulogne à Etretat, De Honfleur à Roscoff, de Brest à Biarritz, de Bacarres à Nice…partout c’est le festival de canes !
*
L’avantage des vieilles peaux, c’est qu’elles peuvent abuser de la baignade sans que cela ne nuise à leurs multi plis et leurs maxi rides !
*
Nos grands anciens sont parfois riches. Ils attirent alors le délire des chercheurs d’or toujours avides de découvrir des vieilles épaves gorgées de trésor.
*
A l’abri et à l’ombre des arbres généalogiques qui grandissent au rythme le l’espérance devis, les grands parents s’arrièrent toute ! Ils promènent désormais leurs arrière petits enfants pendant que trois générations triment pour payer leur retraite…
*
Espérance de vie toujours. En villégiature chez nous, une tortue des gala pas gosse agée de 248 ans a retrouvé la sage femme vétérinaire qui l’avait mise au monde !
*
Anatomie littorale. Nos côtes font de vieux os…A cause de la croûte tes restes ?
*
De plus en plus on observe une dérive du courant à la mode. Les bains de mer, après avoir été, comme hiver, bains de grands-mères, deviennent bielle et brins bains d’arrière grand-mère, ben…
*
Ce qui est génial par contre, si vous visitez a en leur compagnie les lieux historiques, ils vous les racontent comme s’ils y avaient vécu puisqu’ils sont d »époque.
*
Paradoxe du temps retrouvé, plus la France vieillit, plus nos vieux rajeunissent…
*
Mais hélas, on est toujours rattrapé un jour par l’âge lâche…Ainsi pour cause d’incontinence le drapeau orange est remplacé par sur les plages réservées aux seniors par un drapeau jaune de vent, et le drapeau rouge par un drapeau marron des rieurs…
*
En ville ne soyez plus surpris de découvrir des rues peintes d’interminables lignes blanches parallèles. Vu la lenteur de la population à traverser ces mêmes rues, ce sont bel et bien des passages piétons agrandis sur la longueur.
*
Conséquence de cet ultra vieillissement balnéaire, un homme de 57 ans a fait une crise d’acné juvénile, pendant qu’une femme de 98 ans avait ses règles…
*
A contrario, conséquence directe de cet afflux de vieillards : la peur des jeunes assimilés à des délinquants. D’où le plus haut taux en quintal/fonte au centimètre carré de cadenas, verrou, porte blindée, rideau, serrure fortifiée, du continent incontinent !
*
La différence entre deauville en septembre et ibiza au mois d’aout :
coucher 22 heures, lever 6 heures contre coucher 6heures ; lever 22 heures.
Et là bas, par manque de bronzage, ce ne sont pas les aveugles qui se trimbalent avec des canes blanches !
*
Attention ! Vous déambulez sur le sable et soudain votre cheville est happée par une terrible tenaille, non ce n’est pas un piège à loup ! C’est un dentier !
De même si vous découvrez des ossements vaguement enfouis dans le sable, méfiez-vous car une fois sur deux ils sont encore vivants…et ne vont pas tarder à vous engueuler !
*
En superette pour vos courses, d’après les préconisations de Bison Futé :
Si sur votre parcours il y a deux déambulateurs, une cane, trois paires de béquilles, une chaise roulante : comptez le quadruple de temps normal pour aller des rayons jusqu’aux caisses.
*
D’ailleurs à propos de commerces locaux bien que pas fous, la superette fait 135 mètres carré et compte 6 employés…La pharmacie centrale s’étend sur 250 mètres carré et emploient 18 personnes !
*
En conclusion et avec une énorme bise sur leurs joues parcheminées (comme le père Noël) là ou de

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !
3 lien(s) pour “Carte postale d’arrière saison…”
  1. http://twikle.fr
  2. http://feedspot.palkeo.com
  3. http://actumicro61.free.fr/
Discussions
1 avis pour “Carte postale d’arrière saison…”
  1. je vous remet la dernière en entier !
    En conclusion et avec une énorme bise sur leurs joues parcheminées (comme le père Noël) là ou de plus jeunes ne sont bon qu’à faire des histoires…Eux excellent à les raconter !

    Par SentisMental | samedi 24 août, 17:20
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié